•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tour de télécommunication : l'opposition s'organise dans le Canton d'Orford

L'opposition s'organise dans le Canton d'Orford pour empêcher la construction d'une tour de télécommunication.
L'opposition s'organise dans le Canton d'Orford pour empêcher la construction d'une tour de télécommunication.
Radio-Canada

Des citoyens du Canton d'Orford s'organisent pour empêcher la construction d'une tour de télécommunication au domaine Le Chéribourg. Ils feront circuler une pétition cette semaine.

La compagnie Bell veut construire une tour de 40 mètres dans leur secteur pour améliorer son réseau sans fil 4G. Bell a dans sa mire un terrain municipal sur lequel se trouve déjà un réservoir d'eau potable. Il s'agit de la plus récente tentative de la compagnie, qui a essuyé de nombreux refus pour son projet dans cette municipalité.

« On est totalement contre. Le Canton d'Orford, c'est un immense territoire très peu peuplé. Il y a sûrement moyen de trouver un site qui n'est pas à proximité des résidences », soutient un résident du domaine Le Chéribourg, Bernard Murray.

« Industrie Canada exige que les compagnies de télécommunication se regroupent sur une même tour lorsque c'est possible. Est-ce que Bell a fait ses devoirs? J'en doute, car s'il y a une bonne réception pour ses compétiteurs, Bell devrait pouvoir trouver une solution sans ériger une autre tour », mentionne pour sa part Jean-Marc Cormier, un autre citoyen du secteur.

La Municipalité se veut rassurante

La mairesse suppléante du Canton d'Orford, Cécile Messier, affirme que tous les arguments seront pris en considération, et que ce sont les citoyens qui auront le dernier mot. « Nous sommes vraiment à l'écoute, et le conseil va écouter les opinions avant de prendre une décision. »

Estrie

Environnement