•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaz de schiste : des opposants intentent une poursuite contre le gouvernement

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
L'Alliance anti-gaz de schiste intente une poursuite contre le gouvernement du Nouveau-Brunswick.

L'Alliance anti-gaz de schiste intente une poursuite contre le gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Photo : Michèle Brideau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des opposants au gaz de schiste intentent une poursuite contre le gouvernement du Nouveau-Brunswick devant la Cour du Banc de la Reine. L'avis de poursuite et l'exposé de requête ont été déposés lundi matin. 

Les trois plaignants, en plus de l'Alliance anti-gaz de schiste du Nouveau-Brunswick, souhaitent que la Cour ordonne un moratoire sur le développement de l'industrie du gaz de schiste et du pétrole jusqu'à ce que des preuves scientifiques démontrent que cela peut être fait de façon sécuritaire.

L'Alliance a annoncé ses intentions lors d'une conférence de presse lundi après-midi à Moncton.

Les organisateurs ont répété en point de presse que tout avait été fait pour convaincre le gouvernement de ne pas aller de l'avant avec le développement de ces ressources naturelles.

Rien n'a fonctionné!

Denise Melanson, porte-parole de l'Alliance anti-gaz de schiste

Selon les organisateurs de l'opposition, le droit à la sécurité de la personne est violé. Ils entendent invoquer la section 7 de la Charte des droits et libertés devant les tribunaux.

Cette section 7 stipule que « chacun a droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de sa personne; il ne peut être porté atteinte à ce droit qu'en conformité avec les principes de justice fondamentale ».

Les opposants soulignent qu'ils ne mettront pas fin pour autant aux manifestations tant et aussi longtemps que l'industrie n'aura pas plié bagage.

L'Alliance affirme qu'elle a recueilli 100 000 $ dans sa campagne de financement. Elle ajoute qu'elle souhaite en amasser davantage.

Cette réunion est survenue quelques jours après que la compagnie gazière SWN Resources eut réitéré ses intentions de forer des puits exploratoires.

Les dirigeants de SWN Resources ont rencontré des groupes de gens d'affaires ces dernières semaines dans la province pour parler de leurs projets.

Le gouvernement de David Alward a réitéré à maintes reprises qu'il souhaitait que l'industrie gazière s'établisse au Nouveau-Brunswick. Des travaux d'exploration ont déjà été entamés et quatre puits exploratoires seront forés en 2015.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie