•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Interruption du service ferroviaire vers Churchill

VIA Rail a annulé les déplacements entre Winnipeg et Churchill jusqu’à nouvel ordre.

VIA Rail a annulé les déplacements entre Winnipeg et Churchill jusqu’à nouvel ordre.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le service de train de marchandises est à nouveau interrompu entre Gillam et Churchill dans le nord du Manitoba, une situation que le maire de Churchill, Mike Spence, trouve frustrante.

La compagnie OmniTRAX Canada a annoncé dans un communiqué transmis à la Ville de Churchill vendredi qu'elle devait interrompre le service « jusqu'à nouvel ordre ». OmniTRAX Canada, qui est propriétaire de la voie ferrée, explique sa décision par des « problèmes graves de pergélisol qui affectent la surface des rails ». L'entreprise ajoute que « le service reprendra une fois que l'entretien des voies sera terminé ».

L'état de la voie ferrée serait en cause pour un déraillement qui s'est produit le 2 juin à une cinquantaine de kilomètres au sud de Churchill et qui a affecté aussi le service de passagers de la compagnie Via Rail.

Un service jugé « essentiel »

Le maire de Churchill dit que le service de transport de marchandises par OmniTRAX Canada est « essentiel » pour les résidents. En effet, il n'y a pas de route reliant Churchill, une petite ville portuaire située sur le bord de la baie d'Hudson.

Le maire Mike Spence pense que le coût des biens de première nécessité va augmenter parce qu'il faudra les faire venir par avion de Thompson. « Les résidents sont déçus et frustrés. Ils veulent que la voie ferrée soit réparée le plus rapidement possible », dit M. Spence.

Il ajoute que c'est un problème qui s'est déjà produit. Il craint que cette interruption du service ait un impact sur la courte saison touristique de Churchill, une ville qui attire de nombreux visiteurs en raison de sa population d'ours polaires.

Le service de passagers est aussi touché

De son côté, la porte-parole de Via Rail, Mylène Bélanger, dit avoir appris la décision d'OmniTRAX en lisant les journaux. « Notre service pour passagers reprendra dès que la situation sera jugée sécuritaire », a-t-elle déclaré à Radio-Canada.

Les trains de Via Rail circulent en empruntant la voie ferrée appartenant à OmniTRAX. Les liaisons pour passagers entre Gillam et Churchill n'ont pas repris depuis le déraillement d'un train de marchandises le 2 juin.

Mme Bélanger dit que Via Rail offre à ses passagers de les rembourser ou de voyager à une date ultérieure. « La situation est non souhaitable, elle est hors de notre contrôle. Nous tous à Via Rail avons hâte de pouvoir offrir le service à nouveau à nos passagers. »

Il n'a pas été possible d'obtenir un commentaire de la part d'OmniTRAX.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Société