•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une famille de 7 enfants veut en adopter 5 autres

Une famille de 7 enfants veut en adopter 5 autres

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un père de famille de Trois-Rivières nagera pendant toute une journée dans le fleuve Saint-Laurent pour financer le rêve qu'il caresse avec son épouse. Le couple a déjà sept enfants, mais désire en adopter cinq autres en Ukraine.

À 39 et 33 ans, Joël Lapierre et sa femme Julie Joseph ont eu quatre filles. Ils ont ensuite adopté Mathias au Québec, puis Liam et Noah en Ukraine.

L'appel de l'adoption se fait cependant encore sentir. Quatre ou cinq autres enfants ukrainiens intégreront la famille. Ils sauront le nombre exact une fois sur place.

« C'est une question de valeurs, explique Julie Joseph. Pour nous, prendre soin, aimer les enfants et leur offrir une stabilité, une sécurité, ça nous rend heureux. »

Pour les petits, ça signifie de petits sacrifices, comme partager les salles de bain, chambres, jouets...

Noah et Liam savent que ça vaut le coup. Ils parlent en connaissance de cause de ce que s'apprêtent à vivre leurs nouveaux frères et soeurs : « avant, ils n'avaient pas de parents et maintenant, ils auront des parents qui vont les aimer. »

L'adoption n'est toutefois pas donnée, surtout pour une fratrie de cinq. « Nous avons beaucoup sacrifié pour l'autre adoption, admet Joël Lapierre. Nous avons financé nous-mêmes, hypothèque et tout. Mais on ne peut pas refaire tout ça, c'est 80 000 $. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !