•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chef conservateur se fait montrer la sortie

Le chef conservateur Tim Hudak
Le chef conservateur Tim Hudak Photo: La Presse canadienne / Colin Perkel
Radio-Canada

Le chef progressiste-conservateur ontarien, Tim Hudak, quittera son poste finalement le 2 juillet prochain, soit à la reprise des travaux à l'Assemblée législative.

M. Hudak cède ainsi aux pressions de membres du parti qui lui attribuaient la défaite cuisante des conservateurs aux urnes, la semaine dernière.

Ces détracteurs ne voulaient pas qu'il demeure à la tête du PC jusqu'au choix de son successeur, comme Tim Hudak l'avait annoncé le soir des élections.

Dans une lettre adressée à son caucus mercredi, M. Hudak affirme qu’il se retire de son poste de chef et de leader de l’opposition officielle pour le bien du parti et celui de sa propre famille.

Cela permettra de choisir un chef intérimaire pour la prochaine session législative, ajoute-t-il.

M. Hudak avait fait campagne en promettant la création d'un million d'emplois tout en abolissant 100 000 postes dans le secteur public. Il a été réélu comme député dans la région de Niagara, mais il a avait annoncé jeudi dernier qu'il quitterait la tête de son parti.

Ontario

Politique