•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lutte aux moustiques : Winnipeg demande aux citoyens de faire leur part

Les moustiques génétiquement modifiés sont utilisés pour contrer la Dengue Photo: iStock
Radio-Canada

La Ville de Winnipeg demande aux citoyens de contribuer à la lutte contre les moustiques après qu'une deuxième génération des bestioles eut commencé à voir le jour dans les nombreuses étendues d'eau stagnante de la région.

Ces flaques d'eau constituent un milieu propice pour l'éclosion de ces insectes, rappelle la Ville.

Au cours du week-end dernier, Winnipeg a reçu autant de pluie qu'elle en reçoit normalement pendant tout le mois de juin.

« Les citoyens doivent nous aider à lutter contre les moustiques puisqu'environ 50 % des sites d'eau stagnante se trouvent sur des terrains privés », dit Ken Nawolsky, responsable municipal de la lutte aux moustiques.

Ce que les citoyens peuvent faire

Selon la Ville, les citoyens peuvent aider de plusieurs façons :

  • en vidant tous les récipients qui contiennent de l'eau (chaudières, plats, etc.) se trouvant sur leur terrain;
  • en favorisant l'écoulement d'eau se trouvant dans les gouttières bouchées;
  • en comblant avec de la terre les basses parties de leur terrain pour empêcher l'accumulation d'eau;
  • en traitant les étendues d'eau sur leur terrain avec un larvicide biologique.

Les moyens utilisés

Le directeur de la lutte contre les insectes à la Ville de Winnipeg, Ken NawolskyLe directeur de la lutte contre les insectes à la Ville de Winnipeg, Ken Nawolsky Photo : Radio-Canada

La Ville utilise actuellement toutes ses ressources, c'est-à-dire 160 employés et 4 hélicoptères, pour traiter avec un larvicide une superficie de quelque 30 000 hectares sur son territoire ainsi que sur une zone de 10 kilomètres autour de Winnipeg. Le larvicide est un produit chimique qui s'attaque aux larves et empêche l'éclosion des moustiques.

Les employés municipaux utilisent aussi un insecticide appelé perméthrine pour éliminer les moustiques adultes.

Selon Ken Nawolsky, il y a 9 moustiques, en moyenne, dans chacun des pièges de la Ville. Le nombre le plus élevé de moustiques a été constaté près du cimetière Brookside, où les employés ont dénombré 99 moustiques dans un seul piège.

Pour plus d'information, les citoyens sont priés de composer le 311.

Manitoba

Environnement