•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facebook autorise les photos d'allaitement

Allaitement

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Facebook cesse de considérer les photos d'allaitement comme sexuellement explicites. Le réseau social a décidé d'autoriser désormais leur partage.

Le changement de politique n'a pas été annoncé publiquement. C'est le journal The Independant qui a remarqué la modification dans la section « Avertissements » du site.

Nous reconnaissons la beauté et le caractère naturel de l'allaitement, et nous sommes ravis de savoir qu'il est important pour les mères de partager leurs expériences avec autrui sur Facebook. La plupart de ces photos respectent nos règlements.

Une citation de :Facebook

Les modérateurs de Facebook semblent néanmoins avoir besoin d'une période d'ajustement. Pour tester la nouvelle politique, Paala Secor, une mère américaine, a publié une photo d'elle seins nus, en compagnie de son bébé.

La photo de Paala Secor.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La photo de Paala Secor.

Photo : Facebook/Paala secor

« Nous sommes fières de nourrir nos bébés avec nos seins et nous ne tolérerons pas d'être insultées pour cette raison. Nous allons partager nos moments spéciaux/difficiles/drôles/inestimables d'allaitement avec nos amis, nos familles et notre communauté », a écrit Mme Secor sur sa page.

La photo a pourtant été retirée par Facebook moins de 24 heures après sa publication. L'administration du site a par la suite autorisé la photo en présentant un message d'excuse à Mme Secor.

Le changement de politique de Facebook survient après le déclenchement d'une campagne en ligne, la semaine dernière, intitulée #FreeTheNipple, soit « libérez le mamelon ». Les internautes qui reprenaient le slogan réclamaient que les réseaux sociaux cessent d'interdire la publication d'images montrant des mamelons de femmes.

Le réseau social les a donc entendus - en ce qui concerne les photos prises dans un contexte où une mère est en train d'allaiter du moins, car les mamelons visibles dans d'autres types de contextes, eux, demeurent proscrits.

Dans ses politiques d'utilisation, Facebook semble vouloir un peu se dédouaner devant les critiques : « Veuillez noter que les photos que nous examinons nous sont presque toutes signalées par d'autres membres qui se plaignent de leur partage sur Facebook », écrit l'administration.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !