•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Combattre les allergies saisonnières

Une femme éternue.

Une femme éternue.

Radio-Canada

Qu'est-ce que la rhinite saisonnière?

La rhinite saisonnière, que l'on appelle plus communément le rhume des foins, est une allergie causée par l'exposition au pollen. Au Québec, près d'une personne sur sept souffre de la rhinite saisonnière. Au début du printemps, le pollen des arbres est fréquemment en cause, tandis qu'au mois de juillet, ce sont plutôt les graminées (les herbes des prairies, le foin et le gazon) et l'herbe à poux. Les personnes allergiques à l'herbe à poux en souffrent à la fin de l'été lorsque la plante fleurit.

Quels sont les symptômes?

Les symptômes d'une rhinite saisonnière sont multiples et ils sont principalement provoqués par l'inhalation du pollen. Ils persistent tant et aussi longtemps qu'une personne allergique est en contact avec les allergènes. Voici les principaux symptômes :

• Congestion nasale
• Écoulement nasal clair et abondant
• Larmoiement et démangeaison des yeux
• Éternuements répétitifs
• Une tension dans la région des sinus
• Maux de tête
• Picotement de la gorge, du nez et des oreilles
• De la fatigue et de l'insomnie lorsque les symptômes perdurent

Saviez-vous que?

Les symptômes liés aux allergies saisonnières tendent à s'intensifier au fil des années. Cette observation pourrait s'expliquer par les changements climatiques et l'augmentation des gaz à effets de serre qui prolongent la période pendant laquelle les plantes et les arbres produisent du pollen. Les températures élevées favorisent la croissance de certaines plantes comme l'herbe à poux augmentant ainsi la production de pollen.

Comment combattre le rhume des foins? 

La meilleure façon de faire cesser les symptômes est d'éliminer la source d'allergène connue. Cependant, supprimer complètement l'allergène n'est souvent pas possible.

Voici donc quelques conseils pour diminuer les effets du pollen sur votre santé:

Renseignez-vous sur la concentration du pollen dans l'air lors de vos sorties extérieures.
Coupez l'herbe à poux présente sur votre terrain (idéalement avant sa floraison, c'est-à-dire avant la mi-juillet).

Lors des journées à forte concentration de pollen dans l'air, évitez toute activité extérieure
o en fin de matinée;
o en début de soirée;
o lors des journées sèches;
o lors des journées venteuses.

Évitez de tondre votre pelouse et de jardiner par temps venteux.
Portez des lunettes de soleil pour protéger vos yeux.
Évitez de porter des lentilles souples.
Laissez vos fenêtres de maison et de voiture fermées en privilégiant un système de climatisation qui recycle l'air ambiant ou qui contient un filtre à pollen.
Ne pas faire sécher ses vêtements à l'extérieur pendant la période de pollinisation (fin juillet à début octobre).
Évitez le contact avec des irritants tels que la cigarette, qui peuvent augmenter vos symptômes d'allergie.
Changez vos vêtements et prenez une douche en rentrant à la maison, car le pollen reste collé sur les vêtements et la peau.

Certains médicaments en vente libre dans les pharmacies peuvent soulager vos symptômes. Cependant, mieux vaut consulter votre pharmacien ou un professionnel de la santé pour choisir le médicament qui vous convient le mieux.

Quand consulter un médecin?

Vous devez consultez un médecin si :
• Vous avez de la difficulté à respirer;
• Vos symptômes perdurent et nuisent à votre qualité de vie;
• Vos symptômes aggravent d'autres problèmes de santé (asthme, eczéma);
• Vos symptômes ne sont pas soulagés par les médicaments en vente libre.

Vous pouvez contacter Info-Santé (811) en tout temps pour des questions d'ordre médical concernant vos allergies.

Faire la vie dure à l'herbe à poux

L'herbe à poux est une mauvaise herbe très répandue au Québec. Son pollen serait responsable d'environ 75 % des allergies saisonnières. Sa pollinisation se produit principalement entre la mi-juillet et le mois d'octobre. Il est important d'arracher l'herbe à poux lorsque celle-ci se trouve près de chez vous. C'est de cette façon que vous empêcherez la plante de répandre son pollen dans l'air.

L'herbe à poux se reconnaît par son feuillage vert et dentelé semblable à celui des carottes. À la fin du mois de juillet, la plante peut atteindre jusqu'à 30 cm, mais elle peut parfois aussi être très petite. L'herbe à poux n'est pas allergène au toucher. Elle pousse principalement sur des terrains vacants, dans les stationnements, sur le bord des trottoirs et le long des pistes cyclables.

Après avoir arraché l'herbe non désirée, il est important de semer d'autres végétaux comme le trèfle qui limiteront l'apparition de mauvaises herbes. Couvrir le sol de paillis aide aussi à maintenir votre terrain en santé et à contrôler l'herbe à poux. 

Ne pas confondre herbe à poux et herbe à la puce!

L'herbe à poux et l'herbe à la puce sont souvent confondues puisqu'elles sont toutes deux des plantes indésirables et nuisibles pour la santé. Cependant, leur apparence et les symptômes qu'elles provoquent diffèrent. L'herbe à poux peut être manipulée en tout temps, car c'est son pollen qui est irritant tandis que l'herbe à la puce provoque des réactions cutanées au toucher. Le contact avec l'urushiol, la substance toxique contenue dans l'herbe à la puce, cause une inflammation de la peau. Les symptômes surviennent de 24 à 48 heures après le contact. L'herbe à la puce est une plante ligneuse vivace qui se trouve dans presque toutes les régions du Canada. On la retrouve principalement en bordure des bois, des cours d'eau, mais aussi dans les parcs et sur les terrains non cultivés.

------------------------------------------
Quelques données :

En 2005, les coûts de la rhinite allergique pour la société québécoise se situaient entre 156 et 240 millions de dollars par année.

L'herbe à poux serait responsable d'environ 50 à 90 % des allergies saisonnières devenant ainsi la plus importante cause de rhinite allergique.

À Montréal, la période de pollinisation de l'herbe à poux est passée de 40 à 68 jours entre 1994 et 2002.

Le 15 juillet et le 15 août : deux dates à retenir pour la coupe de l'herbe à poux. Couper l'herbe à poux durant ces dates permet de réduire de 9 fois la production de pollen et 5 fois la production de graines.

La plupart des types de pollen se déplacent dans un rayon de 800 mètres.

Sources : Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, Santé Canada, Institut national de santé publique du Québec, Organisation mondiale pour la santé, PasseportSanté, Jardin botanique, Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Divertissement