•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un outil sur le web pour protéger sa vie privée en ligne

Un clavier d'ordinateur

Photo : iStockphoto

La Presse canadienne

Les Canadiens ont maintenant un nouveau moyen pour vérifier si leur fournisseur de télécommunications collecte des informations et les partage avec des entités extérieures telles que les gouvernements.

Grâce à ce nouvel outil, développé par certains des plus grands experts du pays en matière de vie privée, les Canadiens peuvent plus facilement obtenir de leurs fournisseurs qu'ils révèlent leurs pratiques.

Selon Christopher Parsons, de l'école d'études internationales Munk, à Toronto, c'était un des buts des chercheurs, en plus d'identifier quel genre d'information les compagnies de télécommunications canadiennes collectent et partagent avec de tierces parties.

L'outil en ligne « Access My Info » aide donc les utilisateurs à écrire une lettre formelle à laquelle les compagnies sont obligées de répondre en moins de 30 jours, selon le droit canadien relatif au respect de la vie privée.

Les utilisateurs doivent fournir quelques détails de base sur eux-mêmes et leur fournisseur de télécommunications. Ce processus peut être fait de manière confidentielle, précise le site web de l'outil.

Ce projet, développé par OpenMedia.ca, le laboratoire interdisciplinaire Citizen Lab de l'université de Toronto et l'organisme de recherche et développement Digital Stewardship Initiative, survient alors que de plus en plus de questions se posent, au sein de la population canadienne, sur le respect de la vie privée sur Internet.

Le directeur d'OpenMedia.ca, un organisme qui fait la promotion d'un système de communications ouvert et transparent, considère que les procédés de collecte et de partage d'information dans les télécommunications demeurent entourés de mystère.

« Nous n'en savons pas énormément, mais ce que nous savons est plutôt alarmant », a affirmé Steve Anderson.

En avril, le commissariat à la protection de la vie privée du Canada a révélé que le gouvernement fédéral réclamait aux fournisseurs des informations confidentielles sur leurs clients environ 1,2 million de fois par année. Les compagnies y auraient répondu 784 756 fois, selon des informations de 2011.

Christopher Parsons affirme que l'outil « Access My Info » aidera les Canadiens à mieux comprendre l'étendue des procédés de collecte de leurs informations personnelles et pourrait révéler qui a potentiellement accès aux banques de données des compagnies de télécommunications.

Société