•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tony Gwynn est mort

Tony Gwynn (à gauche) avec le gérant des Padres de San Diego, Bud Black, en 2013.

Tony Gwynn (à gauche) avec le gérant des Padres de San Diego, Bud Black, en 2013.

Photo : Lenny Ignelzi

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le voltigeur Tony Gwynn, grande vedette des Padres de San Diego pendant 20 saisons, est mort lundi à l'âge de 54 ans.

Gwynn combattait un cancer des glandes salivaires depuis 2009. Il attribuait sa maladie à sa dépendance à chiquer du tabac. La tumeur, enlevée une première fois en 2009, est réapparue à deux reprises. À la fin de 2012, Gwynn avait commencé des traitements de radiation pour la faire diminuer.

Intronisé au Temple de la renommée à Cooperstown en 2007, Gwynn a connu une carrière remarquable. Il a conservé une moyenne à vie de ,338 avec 3141 coups sûrs, dont 135 circuits, 85 triples et 543 doubles en 9288 présences au bâton.

Il a connu cinq saisons de 200 coups sûrs et plus. Il a compilé la meilleure moyenne de la Ligue nationale quatre ans de suite, de 1994 à 1997.

Pas étonnant avec un tel rendement qu'il ait reçu sept Bâtons d'argent au cours de sa carrière. Il a pris part à 16 matchs d'étoiles consécutifs de 1984 à 1999.

Gwynn a pris sa retraite du baseball majeur en 2001. Plus récemment, il était le gérant des Aztecs de l'Université San Diego State dans la NCAA.

Son fils Tony Gwynn fils joue avec les Dodgers de Los Angeles depuis 2011.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !