•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michaëlle Jean veut diriger l'Organisation internationale de la Francophonie

Chargement de l’image

Michaëlle Jean, envoyée spéciale de l'UNESCO et ancienne gouverneure générale du Canada

Photo : Thibault Camus

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Michaëlle Jean veut succéder à Aboud Diouf à la tête de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), a confirmé vendredi soir le bureau de l’ancienne gouverneure générale du Canada.

Mme Jean a déjà reçu l’appui d’Ottawa. Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, voit en elle la représentante d’une francophonie moderne, multiculturelle et ouverte.

Michaëlle Jean a également le soutien du Québec et du Nouveau-Brunswick, dont les gouvernements siègent à l'OIF.

Ancienne journaliste de Radio-Canada avant d’occuper le poste de gouverneure générale du Canada de 2005 à 2010, Mme Jean est âgée de 56 ans. Elle est devenue fin 2010 l’Envoyée spéciale de l'UNESCO en Haïti.

Le mandat de l’actuel secrétaire général de l’OIF, Abdou Diouf prend fin en novembre.

Jean-Claude de l'Estrac, un ancien ministre des Affaires étrangères de l'île Maurice, est lui aussi intéressé par le poste à la tête de l’organisation basée à Paris.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !