•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le député Chuck Porter quitte le caucus progressiste-conservateur en Nouvelle-Écosse

Le député Chuck Porter devient un indépendant
Le député Chuck Porter devient un indépendant Photo: CBC
Radio-Canada

Le député provincial de Hants-Ouest, en Nouvelle-Écosse, quitte le caucus progressiste-conservateur.

Chuck Porter a expliqué, dans un communiqué, qu'il ne partage pas la même vision que le chef Jamie Baillie. Il soutient que la façon dont Jamie Baillie souhaite que les députés représentent leurs concitoyens ne correspond pas à ses valeurs et qu'il est « important que les gens de Hants-Ouest aient une voix forte, et se sentent libres de partager leurs inquiétudes avec Halifax. »

Le député, en poste depuis 2006, admet que la décision n'a pas été facile, mais qu'il veut agir « dans le meilleur intérêt de ceux qu'il représente ». Il siègera dorénavant comme indépendant.

Un travail bâclé, selon le leader conservateur

Le bureau du leader progressiste-conservateur a réagi à ce départ en affirmant que Chuck Porter négligeait son travail. Dans un communiqué, le chef Jamie Baillie a affirmé qu'il s'attendait à ce que « les députés fassent le travail pour lequel ils ont été élus » et qu'il était « déçu de celui de M. Porter. Il n'y a pas de place dans le caucus pour les députés qui ne veulent pas faire leur travail. » 

Selon ce communiqué, Chuck Porter aurait manqué 5 réunions du comité des comptes publics, de même que 12 rencontres du caucus depuis les élections de 2013. 

La journée a été « difficile » pour le parti, a admis Jaimie Baillie. Chuck Porter est le deuxième membre du caucus a claqué la porte en trois ans. En 2011, Karen Casey était passée dans le camp des libéraux. 


Le comté de Hants-Ouest est entre les mains des conservateurs depuis 1978. 

Acadie

Politique provinciale