•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un architecte retraité pense avoir trouvé une solution pour contrer l'érosion des berges

Le reportage de William Phénix
Radio-Canada

Un projet pilote mené par un architecte retraité pourrait offrir une solution plus économique et moins intrusive que l'enrochement pour contrer l'érosion des berges, un problème qui touche plusieurs municipalités de l'Est du Québec.

Depuis quelques années, Laurie Gauthier, chargé de projet pour la Corporation de développement de Pointe-Lebel, s'affaire à mettre au point le Rolodune, un système de stabilisation des berges composé de tuyaux et de matière végétale.

Ces tuyaux, dans lesquels pourraient être plantés des conifères, protègeraient les berges de l'érosion en accumulant le sable.

L'objectif, explique M. Gauthier, est de créer une dune permanente et protectrice qui soit intégrée à son environnement.

« Le but, c'est d'essayer quelque chose », lance M. Gauthier.

« Je ne dis pas que c'est la solution miracle, mais c'est un espoir pour les citoyens qui restent sur le bord de l'eau », ajoute le concepteur, précisant que le projet a bien été reçu tant par les résidents que par les intervenants qu'il a rencontrés.

Le plan d'implantation du roloduneLe plan d'implantation du rolodune Photo : Éric Lirette / Laurie Gauthier

Car les solutions pour prévenir l'érosion des berges sont peu nombreuses. Parmi celles-ci, il y a l'enrochement, mais c'est une méthode qui coûte très cher.

À Ragueneau, par exemple, l'enrochement de 9 kilomètres de berges a coûté 14 millions de dollars.

Soumis aux élus de la Côte-Nord, le projet de M. Gauthier a reçu l'appui de spécialistes de l'Université du Québec à Rimouski.

Il a obtenu le soutien financier aujourd'hui de la Conférence régionale des élus de la Côte-Nord, mais le montant octroyé n'a pas encore été déterminé.

Le ministère de l'Environnement doit toutefois approuver le projet avant qu'il puisse être mis à l'épreuve sur les berges de Pointe-Lebel.

D'après le reportage de William Phénix.

Est du Québec

Environnement