•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La coopérative Val-Éo semble avoir le vent dans les voiles

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Séance d'information

La séance d'information de mercredi soir se tenait à Saint-Gédéon.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement a tenu, mercredi soir, une première séance d'information sur le projet éolien de la coopérative Val-Éo.

Le projet Belle-Rivière comprend l'installation de dix éoliennes dans les plaines du Lac-Saint-Jean, sur le territoire de Saint-Bruno, Hébertville-Station et Saint-Gédéon.

Patrick CôtéAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Patrick Côté, de la coopérative Val-Éo.

Une trentaine de citoyens, majoritairement membres de la coopérative, ont assisté à la présentation à Saint-Gédéon. Ceux-ci étaient en accord avec le projet.

Une fois les éoliennes en fonction, les propriétaires fonciers et les agriculteurs se partageront 4 % des ventes d'électricité. Les municipalités, elles, recevront un montant fixe de 114 000 dollars annuellement. Selon le porte-parole de la coopérative, Patrick Côté, c'est du jamais.

On a trouvé une formule pour avoir le maximum d'équité entre toutes les fermes qui participent au projet.

 Patrick Côté

La coopérative aimerait pouvoir actionner ses éoliennes en décembre 2015. Déjà, 1,2 million de dollars ont été investis en capitaux locaux.

La population a maintenant 45 jours pour demander la tenue d'une audience publique auprès du ministère.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !