•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le iShow, une pièce à l'image du web

Le reportage d'Anne-Josée Cameron
Radio-Canada

Une pièce présentée dans le cadre du Carrefour international de théâtre, le iShow, est un spectacle hors-norme consacré à l'utilisation des nouvelles technologies.

Le iShow est une production des Petites Cellules Chaudes, une compagnie de théâtre pancanadienne. Il est construit à l'image du web, où les réalités et les sujets les plus divers se côtoient.

« Le iShow, c'est vraiment une exploration de la technologie de tous les jours : notre téléphone, notre Facebook », illustre François Édouard Bernier, comédien et créateur de la pièce.

Au-dessous de trois écrans vidéo géants qui retransmettent leurs recherches, une quinzaine d'artistes naviguent de manière aléatoire sur les réseaux sociaux. Faisant une large place à l'improvisation, le iShow nous entraîne dans les eaux troubles du web : pornographie, séduction, violence.

On essaie d'aller toucher à plusieurs zones dangereuses. On essaie d'aller toucher à plusieurs limites où, habituellement, on ne va pas en spectacle.

Édith Patenaude, comédienne et créatrice du iShow

Les nouveaux modes de rencontre via la technologie sont à l'origine de ce projet. Or, si le spectacle génère quelques beaux moments, comme cet échange entre un Cyrano algérien et une Roxane québécoise, la majorité des rencontres semblent orientées vers l'étrange, voire le sinistre.

« Le spectacle est 18 ans et plus et ce n'est pas pour rien. C'est parce qu'on va voir du côté de la pornographie, de la rencontre virtuelle aléatoire où on peut tomber sur n'importe qui », illustre Édith Patenaude.

Le iShow est un spectacle audacieux et troublant qui suscite de nombreuses questions. À partir de quel moment le voyeurisme l'emporte-t-il sur la curiosité? Quand notre dépendance aux nouvelles technologies devient-elle malsaine?

Chaque représentation du iShow est suivie d'une rencontre avec le public. La pièce, qui s'adresse à un public de 18 ans et plus, est présentée du 10 au 12 juin à 21 h au Théâtre Périscope.

Québec

Arts