•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les premiers vols civils de drones autorisés aux États-Unis

Les États-Unis ont autorisé les premiers vols civils de drones au-dessus de la terre

Les États-Unis ont autorisé les premiers vols civils de drones au-dessus de la terre.

Photo : Getty Images / Ethan Miller

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les États-Unis ont autorisé mardi les premiers vols civils de drones au-dessus de la terre. Le groupe pétrolier BP pourra utiliser les engins sans pilote pour assurer la surveillance de ses installations du nord de l'Alaska.

L'Autorité fédérale de l'aviation civile (FAA) a entériné la demande de BP et du constructeur AeroVironment d'utiliser un drone Puma pour inspecter les oléoducs, les routes et les équipements à Prudhoe Bay, le plus grand gisement pétrolier américain.

Le groupe espère ainsi gagner du temps dans ses opérations de maintenance, a expliqué la FAA. « Ces relevés sur le versant nord de l'Alaska sont un pas important vers une plus large utilisation civile des aéronefs sans pilote », a déclaré le secrétaire américain aux Transports, Anthony Foxx.

Les vols d'essai du Puma ont été menés dimanche. L'appareil d'AeroVironment mesure près de 1,80 m sur environ 2,40 m d'envergure.

L'autorisation de la FAA survient moins d'un an après le début d'un programme de monitorage du mouvement des glaces et des baleines dans l'océan Arctique. AeroVironment et Boeing participent à ce programme.

L'autorité fédérale a également indiqué être en voie de permettre le recours à cette technologie pour des projets de photographies aériennes et de cinématographie. Les projets de sept compagnies sont présentement à l'étude, confirme la FAA.

Le Congrès a confié à l'agence le mandat d'encadrer l'accès au ciel américain à l'usage commercial des drones, mais des délais dans la rédaction des règles de sécurité rendent peu probable le respect des échéanciers, fixés pour septembre 2015.

Néanmoins, une réglementation préliminaire sera proposée avant la fin de l'année pour les appareils sans pilotes de 25 kg et moins.

La FAA estime par ailleurs qu'en cinq années, après la mise en place d'une telle réglementation, environ 7500 drones commerciaux pourraient sillonner le ciel américain.

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !