•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des voix à la défense du béluga

Marie-Christine Gagnon en discute avec Michel-Félix Tremblay
Radio-Canada

Le comité de coordination du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent s'inquiète des impacts des travaux de TransCanada sur l'habitat du béluga.

Le comité, qui regroupe entre autres des représentants des municipalités, des communautés autochtones et de divers secteurs comme le tourisme, la science ou l'éducation, estime que l'aménagement d'un port pétrolier à Gros-Cacouna, s'interroge sur les répercussions de ce projet sur l'écosystème du parc marin.

Les membres du comité rappellent que le parc marin a notamment été créé pour protéger le béluga et son habitat estival.

Le comité demande une rencontre avec le ministre de la Forêt, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, pour discuter des impacts du projet.

Dans une lettre adressée au ministre Lessard, le président du comité, le professeur en écotoxicologie de l'UQAR, Émilien Pelletier, fait part de ses craintes. Le port serait situé dans un environnement extrêmement fragile, relève le scientifique.

Outre la perturbation du milieu de vie des mammifères marins par le bruit lors des forages et des travaux, le comité relève l'augmentation du trafic maritime avec le passage de grands pétroliers et de remorqueurs dans une zone considérée comme un havre pour les baleines.

Le comité craint aussi les conséquences des nombreux déversements des eaux de ballast, chargées de polluants chimiques et parfois, charriant des espèces exotiques qui pourraient coloniser le secteur.

Les opérations de transfert d'hydrocarbures préoccupent aussi le comité qui y voit des risques accrus de déversement de pétrole dont les conséquences, notamment en hiver, sont bien mal évaluées.

Du Saint-Laurent à Chicago

Un meneur mondial dans la protection des animaux marins, l'Aquarium Jonh G. Shedd de Chicago s'associe avec le Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins (GREMM) pour assurer la survie du béluga du St-Laurent.

L'institution aidera financièrement le GREMM pour soutenir la recherche et la conservation du béluga. Le partenariat permettra aussi de partager les connaissances et les expertises. Il y a moins de 900 bélugas dans le fleuve et leur nombre décroît depuis 10 ans, ce qui rend encore plus nécessaire la recherche selon le GREMM.

L'Aquarium Jonh G. Shedd de Chicago est un leader dans le sauvetage des mammifères marins.

Il a été inauguré en 1930. Il était alors le plus grand aquarium du monde avec un total de 19 millions de litres d'eau et quelque 25 000 poissons.

Il reçoit chaque année la visite de deux millions de touristes, ce qui en fait l'un des aquariums les plus fréquentés des États-Unis. Il abrite environ 2100 espèces animales.

Est du Québec

Environnement