•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une firme de Kenora sous enquête

enquete-avocat-autochtone
Trois femmes autochtones manifestent devant le bureau de l'avocat Doug Keshen la semaine dernière. Photo: Darlene Necan/Facebook
Radio-Canada

Une firme d'avocats de Kenora, située tout près du Manitoba, est sous enquête pour son traitement d'anciens pensionnaires d'écoles résidentielles autochtones. 

Le cabinet Keshen et Major est soupçonné d'avoir facilité des prêts à intérêts élevés pour ses clients auprès de bailleurs de fonds et d'avoir récupéré de l'argent directement des procédures de réglement des autochtones.  

L'enquête du Secrétariat d'adjudication des pensionnats indiens vise surtout l'avocat Doug Keshen, qui dit ignorer qu'il contrevenait à la loi. Il reconnait avoir prêté de l'argent à certains clients qu'ils connaissait personnellement. Doug Keshen soutient n'avoir jamais bénéficié de ces transactions financières et dit n'avoir jamais réclamé d'intérêt sur les sommes avancées.

Quatres anciens pensionnaires du Nord de l'Ontario se sont senti floués par la firme d'avocat, Keshen and Major.

L'enquête se poursuit et aucune accusation n'a encore été déposée.

Ontario

Société