•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois détenus s'évadent par hélicoptère de la prison de Québec

De gauche à droite : Denis Lefevbre, Yves Denis et Serge Pomerleau

De gauche à droite : Denis Lefevbre, Yves Denis et Serge Pomerleau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Sûreté du Québec est à la recherche de trois dangereux détenus qui se sont évadés du Centre de détention de Québec à l'aide d'un hélicoptère, samedi soir. Il s'agit d'Yves Denis, 35 ans, de Denis Lefebvre, 53 ans, et de Serge Pomerleau, 49 ans.

La SQ dit avoir reçu un appel à 19 h 45 signalant une évasion du centre de détention à sécurité minimale. Selon la porte-parole Ann Mathieu, l'hélicoptère serait de couleur verte et se serait dirigé vers l'ouest après avoir quitté la prison.

La police réclame l'aide du public dans les recherches. Toute indication pouvant aider à localiser l'appareil peut être transmise aux policiers au 911.

Une vingtaine de voitures de police ont été dépêchées à proximité du centre de détention. Différents organismes de la région de Québec ont été mis à contribution pour balayer l'espace aérien. Le personnel de la base militaire de Valcartier ainsi que la police de Québec participent aux opérations.

Des recherches ont lieu notamment dans le secteur de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

Le Centre de détention de Québec, appelé autrefois la prison d'Orsainville, accueille des détenus qui purgent des peines de moins de deux ans. Il est sous juridiction provinciale.

Lourd passé criminel

Les trois hommes avaient été arrêtés dans le cadre de l'opération Écrevisse, qui avait permis de démanteler un réseau de stupéfiants en Abitibi-Témiscamingue, en 2010.

Considérés comme dangereux, les trois détenus devaient subir un procès pour meurtres prémédités en janvier 2016 au palais de justice de Montréal.

Ils sont accusés des meurtres Johnny Coutu et Benoît Denis. Le premier, un criminel notoire bien connu du milieu policier, a été assassiné à Laval le 13 juillet 2009, alors que le second a été tué à Joliette le 13 mai 2010.

Le réseau dont les trois hommes sont soupçonnés d'avoir été les têtes dirigeantes a plusieurs meurtres de trafiquants de drogue concurrents à son actif.

Depuis la 8 avril, les trois évadés de prison subissent aussi un procès devant jury à Québec pour trafic de stupéfiants. Selon la Couronne, le réseau qu'ils dirigeaient était relié aux Hells Angels et opérait principalement en Abitibi.

Le procès devait durer jusqu'au mois d'août.

En mars 2013, deux détenus s'étaient évadés par hélicoptère de la prison de Saint-Jérôme (Nouvelle fenêtre), au nord de Montréal. Ils avaient été arrêtés quelques heures plus tard 85 kilomètres plus loin, dans la région de Mont-Tremblant, en compagnie de deux complices.

Avec les informations de Sarah Dion-Marquis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !