•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De retour à la maison après avoir passé cinq ans sur les mers

La famille Sabourin-Couture a été accueillie chaleureusement.

La famille Sabourin-Couture a été accueillie chaleureusement.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après avoir navigué sur les mers du monde pendant près de cinq ans, Ghislain Sabourin, originaire d'Amos, et Annie Couture, originaire de Victoriaville, ont jeté l'ancre samedi au bassin Louise, au terme d'un périple qui les a menés aux quatre coins de la planète avec leurs deux enfants. 

La famille Sabourin-Couture a été accueillie chaleureusement peu après 10 h dans le Vieux-Port de Québec, où une trentaine d'amis et de membres de leur famille s'étaient réunis pour souligner leur retour au bercail.

« Je suis content de revoir mes amis, ma famille. C'est le premier mot, on est super heureux de retrouver la famille », a lancé Ghislain Sabourin à son arrivée.

Le son de cloche a été le même du côté d'Annie Couture. « C'est le plus beau cadeau qu'ils pouvaient nous faire. C'est beaucoup d'émotions [...] Ç'a été une chose très, très difficile de nous séparer de nos familles et de nos amis [...], mais je crois que ç'a valu le coup », a-t-elle dit.

Ghislain Sabourin et Annie Couture sont partis le 9 août 2009 du Lac Champlain avec leurs jeunes enfants, qui avaient trois ans et huit ans à l'époque. Le couple a financé son voyage en vendant son entreprise manufacturière spécialisée dans la fabrication de camions utilitaires.

À bord de leur voilier baptisé Myriam, les Sabourin-Couture ont parcouru des dizaines de milliers de kilomètres, naviguant de l'océan Atlantique à l'océan Pacifique en passant par l'océan Indien.

Ghislain Sabourin et Annie Couture à leur arrivée au bassin Louise.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ghislain Sabourin et Annie Couture à leur arrivée au bassin Louise.

Annie Couture dit que ce voyage a été bénéfique à de nombreux points de vue pour elle, son conjoint et leurs deux enfants. « Après cinq ans, on pense que c'est le plus beau cadeau qu'on s'est offert à nous et nos enfants, de se donner une vision par nous-mêmes du monde », raconte-t-elle.

Ghislain Sabourin dit avoir vécu une expérience inoubliable et raconte avoir été témoin d'élans de générosité de la part de tous les peuples rencontrés au cours des cinq dernières années. « Tout le monde nous disait : "Avez-vous déjà été piraté et tout ça?" On a été reçu partout comme le premier ministre Harper. C'était incroyable! Le tapis rouge a toujours été déroulé pour nous autres », témoigne-t-il.

Les Sabourin-Couture ne semblent pas être effrayés outre mesure au sujet de ce qui les attend pour les prochains mois. Ils voient l'avenir avec beaucoup de philosophie.

« C'est encore une grosse année de défis à venir, mais ça fait cinq ans qu'on vit de défis et d'inconnus. Tous les jours, c'est un nouveau mouillage, c'est des nouveaux gens, des nouvelles langues. Tous les jours, il y a des problèmes sur le bateau. Ça roule tout le temps. Donc, c'est comme ça qu'on envisage les prochaines années, à se lancer dans le vide au même titre que quand on est parti », dit Annie Couture.

« On va faire face à la musique. Oui, il va y avoir des difficultés, mais je pense qu'on est capable d'avancer là-dedans », ajoute-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !