•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Exclusif
  • Accusée de méfait public, Manon Perreault est suspendue du caucus du NPD

    La députée néo-démocrate de Montcalm, Manon Perreault
    La députée néo-démocrate de Montcalm, Manon Perreault Photo: La Presse canadienne / Fred Chartrand
    Radio-Canada

    La députée fédérale néo-démocrate Manon Perreault fait l'objet d'accusations criminelles pour méfait public. Le NPD a annoncé qu'elle est suspendue de son caucus et qu'elle « a droit à une défense juste, pleine et entière ». 

    Selon l'acte d'accusation obtenu par Radio-Canada, la députée de Montcalm a fait déclencher en janvier 2014 une enquête par la police de Mascouche en rapportant qu'un vol avait été commis alors qu'il ne l'avait pas été.

    Par la même occasion, la députée aurait fait une fausse déclaration accusant une autre personne d'avoir commis le vol en question.

    La date de la comparution de Manon Perreault a été fixée au 15 juillet au palais de justice de Joliette. La députée, qui a été élue à la Chambre des communes en 2011, est porte-parole du NPD en matière de personnes vivant avec une limitation fonctionnelle.

    Manon Perreault n'a pas répondu à nos demandes d'entrevue.

    Dans un courriel, son adjoint aux relations communautaires, Martin Vachon, écrit qu'elle « se résignera, le coeur brisé, à siéger comme indépendante » et qu'elle ne commentera pas la cause pour l'instant. Mme Perreault « a bien hâte de pouvoir donner sa version des faits et que la lumière soit faite », a ajouté M. Vachon.

    La circonscription de Montcalm se trouve dans la région de Lanaudière.

    Politique