•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Philippe Couillard et son autobus de campagne

Philippe Couillard et son autobus de campagne

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Ce premier budget de Carlos Leitao est aussi un important test pour le gouvernement libéral. Est-ce qu'il respecte ses engagements pris envers les citoyens lors de la campagne électorale? Voici un survol de quelques promesses, surtout abandonnées.

Un texte de Gaétan PouliotTwitterCourriel

Promesses brisées :

1) Indexation des tarifs des services de garde à 7 $ à partir du 1er janvier 2015

La contribution parentale passera à 7,30 $ par jour le 1er octobre 2014 et à 7,55 $ le 1er septembre 2015.

2) Hausse des investissements dans les infrastructures de 1,5 milliard dès cette année

Le gouvernement recule sur cette importante promesse qui était au centre de son plan de relance économique. Sur 10 ans, on promet même moins d'investissements que le gouvernement du Parti québécois. Certains projets promis en campagne électorale pourraient donc être reportés ou annulés.

3) Croissance des dépenses de près de 3 %

La croissance des dépenses sera plutôt de 1,8 % cette année et de 0,7 % l'an prochain. Résultat : plusieurs ministères voient leur budget amputé et la croissance en santé (+2,3 %) et en éducation (+1,3 %) est moins élevée que prévu.

4) Élimination graduelle de la taxe santé dès 2016-2017

L'abolition graduelle de la taxe santé se fera à partir de 2017-2018.

5) Le cadre financier du Parti libéral tablait sur une croissance du PIB à 2,1% en 2014, grâce à leur plan de relance de l'économie

On prévoit maintenant une croissance de 1,8 % du PIB.


Promesses tenues :

6) Crédit d'impôt à la rénovation

Quelque 200 millions de dollars sont prévus pour mettre en place le crédit d'impôt LogiRénov en 2014-2015.

7) Surplus budgétaires dès 2015-2016

Le gouvernement Couillard a toujours l'intention d'équilibrer les finances publiques l'an prochain.

Budget

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !