•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La surconsommation de sucre aussi toxique que l'abus d'alcool?

La surconsommation de sucre qui se retrouve dans toutes les boissons gazeuses, les jus et les aliments transformés inquiète de plus en plus les chercheurs, dont ceux de l'Université Laval, qui ont invité mardi l'endocrinologue américain Robert Lustig à prononcer une conférence sur son combat acharné contre le sucre

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La présence de sucre dans toutes les boissons gazeuses, les jus et les aliments transformés inquiète de plus en plus les chercheurs, dont ceux de l'Université Laval, qui ont invité mardi l'endocrinologue américain, Robert Lustig, à prononcer une conférence sur son combat acharné contre la surconsommation de sucre.

Le message du Dr Lustig est connu et appuyé par des études : le sucre est toxique et lié à plusieurs problèmes de santé. Selon lui, le sucre devrait aussi faire l'objet de lois restrictives comme l'alcool et le tabac.

Un discours qui rejoint les préoccupations des chercheurs de l'Université Laval. « Oui, il y a un effet toxique auquel on associe certaines évidences dans la recherche qui sont une augmentation du poids, une augmentation du risque de diabète et maintenant on voit des informations sur une augmentation du risque cardio-vasculaire », explique le Dr Michel Lucas, épidémiologiste-chercheur à la Faculté de médecine de l'Université Laval-Centre de recherche CHU de Québec.

Et le problème majeur, c'est que la population nord-américaine en consomme beaucoup trop. En 2004, les Canadiens en prenaient l'équivalent de 26 cuillérées à café par jour. Ce qui est bien loin de la recommandation de l'Organisation mondiale de la santé qui conseille de consommer l'équivalent de seulement six cuillérées à café.

Le Dr Michel Lucas est épidémiologiste-chercheur au Centre de recherche CHU de Québec.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Dr Michel Lucas est épidémiologiste-chercheur au Centre de recherche CHU de Québec.

« Vous prenez deux yogourts par jour et vous avez déjà dépassé votre dose. Dans une cannette de liqueur, vous avez 10 cuillerées de sucre, dans le jus de fruit, c'est la même chose », dit-il. 

Des études ont démontré une augmentation du risque de maladies cardio-vasculaires lorsque l'apport quotidien atteint entre 10 et 13 cuillérées à café de sucre.

De tous les sucres ajoutés, le fructose serait le plus toxique. « L'opinon du Dr Lustig à l'égard du fructose est très catégorique. Il induit des changements au niveau du foie, c'est aussi nocif que l'alcool », explique leDr Michel Lucas.

Le chercheur de l'Université Laval parle « d'une épidémie de consommation de sucre » qui est reliée principalement au « marketing hyperagressif » des compagnies qu'il dénonce.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !