•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers un déneigement « intelligent » à Montréal

Déneigement à Montréal
Radio-Canada

Des dizaines de développeurs en informatique pensent déjà aux prochaines tempêtes de neige. De concert avec la Ville de Montréal, ils travaillent à élaborer la première application de déneigement pour téléphones intelligents, tablettes électroniques, et ordinateurs.

La technologie de l'information devrait donc bientôt venir à la rescousse d'une ville qui fonctionne au ralenti à chaque tempête. Pour ce faire, Montréal va débourser 6,6 millions de dollars pour munir une partie de sa machinerie lourde de GPS.

Dans le cadre du projet-pilote, le déneigement pourra être suivi en temps réel dès l'hiver prochain dans au moins quatre arrondissements : Villeray–Saint-Michel–Parc-Extention, Ahuntsic-Cartierville, Ville-Marie et Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

« Il y a beaucoup de frustrations à chaque opération de déneigement en raison des remorquages et du manque d'information par rapport à ceux-ci », a indiqué Harout Chitilian, responsable de la Ville intelligente et des technologies de l'information.

La maire de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, Anie Samson, abonde dans le même sens : « Les citoyens pourront savoir quelles rues seront déneigées dans la journée. Est-ce que la voiture du monsieur qui part le matin ou de la dame qui va travailler en transport en commun sera remorquée durant leur absence? Actuellement on n'a pas accès à cette information-là ».

Cette initiative représente un pas en avant dans la numérisation des services publics montréalais, métropole qui accuse un retard technologique comparativement aux autres grandes villes dans le monde, estime Cynthia Savard-Saucier, designer à l'expérience utilisateurs chez TP1.

« Moi je regarde ce qui se fait à Chicago, à Boston et en Europe, où il y a déjà des programmes du genre, et il y a vraiment une amélioration pour l'offre au citoyen », croit Carl Charest, cofondateur Letube.tv.

La nouvelle application devrait être disponible d'ici novembre prochain.

D'après un reportage de Pascal Robidas

Grand Montréal

Société