•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cri du coeur de la femme d'un vétéran meurtri

Julian Fantino, ministre des Anciens Combattants

Photo : La Presse canadienne / FRED CHARTRAND

Radio-Canada

Le ministre des Anciens Combattants, Julian Fantino, a tenté de se faire oublier après avoir tourné le dos à l'épouse d'un ex-soldat qui l'a interpellé à la sortie d'un comité des Communes jeudi. Jenifer Migneault réclame davantage de soutien pour les proches des vétérans. 

M. Fantino était devant le comité pour défendre une campagne publicitaire de 4 millions de dollars de son ministère, alors que des familles d'ex-soldats se plaignent depuis des mois du manque de services. 

« On est oublié. On est loin d'être estimé à la hauteur qu'on devrait être », a déploré Jenifer Migneault aux médias après avoir tenté en vain d'obtenir l'attention du ministre.

« C'est comme ça que le système me traite depuis des années, donc la réaction du ministre est parfaitement cohérente avec tout le reste. »

Mme Migneault milite pour que les conjoints soient reconnus comme des aidants naturels. La détresse psychologique de son mari est telle qu'elle ne peut le laisser seul à la maison.

« Je voulais que M. Fantino voie mon visage et le visage de mes consoeurs d'armes dans cette bataille. Pour nous, c'est une guerre de tous les jours d'accompagner nos conjoints dans ce qu'ils vivent de plus laid », a-t-elle expliqué à l'émission 24/60. Son mari a déjà voulu s'enlever la vie, raconte-t-elle, mais elle l'en a dissuadé juste à temps. 

« Tant qu'on n'est pas outillé pour le faire [accompagner nos vétérans], on s'en va vers un mur », dit-elle. Elle regrette de ne jamais avoir reçu de soutien avant d'atteindre le fond du baril et de crier à l'aide. Elle a finalement obtenu une aide psychologique.

Entrevue avec la femme d'un vétéran Jenifer Migneault, qui a confronté le ministre Julian Fantino.

L'opposition demande des excuses

Pour Peter Julian, leader parlementaire de l’opposition officielle, le ministre Fantino aurait dû s’excuser. Puisqu’il ne l’a pas fait, la controverse va continuer à grossir, croit le député néo-démocrate. 

Julian Fantino n’en est pas à sa première controverse. Des vétérans lui ont déjà reproché d'avoir annulé une rencontre avec eux à la dernière minute avant la fermeture de huit bureaux régionaux d’anciens combattants.

Selon le député libéral Marc Garneau, M. Fantino est « incompétent » et ne devrait pas occuper ce poste. « Il devrait recevoir des cours sur les relations humaines », estime-t-il. 

La colère contre M. Fantino s’amplifie au moment où le secrétaire américain aux anciens combattants est forcé de démissionner en raison du traitement réservé aux vétérans.

Le président Barack Obama a promis que son successeur se préoccupera davantage de leur sort.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique