•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Drogues de rue : intoxications meurtrières à Montréal

Drogues

Drogues

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Direction de santé publique (DSP) de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal enquête sur 14 intoxications sévères, dont neuf morts liées à la consommation de drogues de rue.

Selon la DSP, qui tire la sonnette d’alarme, les personnes visées sont âgées de 20 à 64 ans. Elles consomment de l'héroïne ou de la cocaïne, par injection ou voies nasales, ou des comprimés contrefaits d'oxycodone.

L’Agence de santé les invite à demeurer attentives à tout changement dans l'apparence de la drogue et de contacter le 9-1-1 dès l'apparition de tout signe ou symptôme inhabituel.

Jusqu'à présent, l'ajout du Fentanyl ou d'autres substances de coupe aux drogues consommées sont soupçonnés chez les cas signalés.

Une citation de :Dr Richard Massé, directeur de santé publique

Le Fentanyl est un opioïde 40 fois plus puissant que l'héroïne et 50 à 100 fois plus puissant que la morphine. Il est associé à des risques élevés de surdose et de mort, explique la DSP dans son communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !