•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pharrell Williams croit que les Iraniens devraient être libres de célébrer leur bonheur

Pharrell Williams.

Pharrell Williams.

Photo : Francois Mori

Associated Press

Pharrell Williams croit que tout le monde devrait avoir le droit d'exprimer sa joie, incluant les jeunes Iraniens qui ont été arrêtés pour avoir publié en ligne une vidéo les montrant en train de danser sur sa chanson Happy.

Certaines personnes en Iran considèrent la vidéo comme une manière de promouvoir la culture occidentale. Les lois iraniennes interdisent aux femmes de danser en public ou de se montrer hors de la maison sans couvrir leur tête.

Williams a indiqué qu'il avait « un grand respect pour les opinions religieuses des gens » et qu'il n'était pas très au courant des lois iraniennes.

Il a cependant ajouté que « le présent est un cadeau, et si vous voulez seulement célébrer votre bonheur, vous devriez avoir le droit de le faire ».

Tenant ces propos au vernissage d'une exposition à Paris, il a ajouté : « Ils ne font que danser. »

Des fans de Pharrell Williams ont publié des vidéos semblables de Happy tournées un peu partout dans le monde et montrant des gens dansant dans la rue.

Célébrités

Arts