•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a 20 ans, la station de radio CJSE voyait le jour

Photo : cbc.ca

Radio-Canada

Il y a 20 ans, la station de radio communautaire CJSE, dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, prenait son envol. 

Le défi était grand pour les animateurs de l'époque. Ils devaient tenter de changer les habitudes d'écoute des francophones dans une région favorisant les radios anglophones. 

« On est arrivés en 94, Congrès mondial acadien, le Sud-Est, un renouveau en musique, en culture etc. Ç'a été une belle coïncidence et un beau moment, où ça nous a permis de nous faire connaître rapidement. Les gens ont pris connaissance de radio Beauséjour rapidement », explique Marcel Parker-Gallant, le directeur de la programmation de CJSE

Vingt ans plus tard, Radio Beauséjour peut estimer qu'elle a gagné son pari. Elle est toujours là, plus présente que jamais. La station compte aujourd'hui une vingtaine d'employés et une trentaine de bénévoles. La radio semble avoir répondu à un besoin pour les francophones, sur les plans identitaire et musical.

Les premiers Français, c'était Frank Maillet, Raymond Savoie, que je joue encore parce que je pensais que c'était les pionniers qui ont pas eu peur de prendre l'accent qu'on avait là, un peu de chiac, pis asteure, c'est assez bien là!

Marcel Collette, animateur à CJSE

CJSE est aussi une pionnière dans le monde de la radio communautaire au Nouveau-Brunswick, et même ay pays, avec la création d'un palmarès.

« Nous, l'ARCANB, ce qu'on a fait, c'est qu'on a pris l'exemple de Radio Beauséjour et on a fait une compilation et on a créé deux palmarès » explique le directeur général de l'Association des radios communautaires acadiennes du Nouveau-Brunswick, Roland Bryar. « Un de la catégorie pop-rock et un palmarès de la catégorie country et on fait un décompte. Il y a des radios qui vont les chercher pour les diffuser, et j'ai vu que c'était une des émissions les plus populaires du réseau RFA, le réseau français d'Amérique. »

Une nouvelle station soeur pour CSJE pour poursuivre la construction identitaire

En 2008, CJSE a ouvert une station soeur, BO FM, pour lui laisser la diffusion de la musique pop-rock, permettre à Radio Beauséjour de se concentrer sur la musique country. Marcel Parker-Gallant explique qu'il s'agissait d'une façon de mieux répondre au goût et aux demandes de l'auditoire de la région.

CJSE joue principalement de la musique country, un peu folklore, mais c'est surtout country, et CJSE a la plus grande cote d'écoute dans le sud-est du Nouveau-Brunswick.

Marcel Parker-Gallant, directeur de la programmation à CJSE

La radio diffuse de la musique majoritairement française, et aux couleurs locales. 

« Au moins 80 % [de la musique française diffusée] est locale. Donc, ça a créé une radio unique majoritairement pour les artistes acadiens, et un peu de l'extérieur. Le support qu'on a de la population locale, c'est pas croyable », estime l'auteur-compositeur-interprète Laurie LeBlanc.

La radio communautaire a aussi joué un rôle dans la construction identitaire. Plusieurs croient qu'elle a réussi à contrer l'assimilation dans la région.

« Moi, quand j'avais 18 ans, je chantais pas en français, je chantais rien qu'en anglais, En 1994, j'ai vu le Congrès mondial acadien [qui] m'a donné une espèce de fierté, puis là, la Radio Beauséjour qui était ici à Shédiac, tout a fait en sorte qu'on peut chanter en français » soutient l'auteur-compositeur-interprète Georges Belliveau.

« Un coup que tu es hooké sur la musique francophone, c'est un premier pas, et ça, je pense que comme francophone, on est là pour l'épanouissement et le développement de notre culture, et c'est un excellent moyen de le faire », affirme Roland Bryar.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Francophonie