•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festival de jazz décernera à B.B. King le prix qui portera son nom

B.B. King présentera le spectacle de fermeture du festival.

B.B. King présentera le spectacle de fermeture du festival.

Photo : Bluesfest

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À l'occasion de son 35e anniversaire, le Festival international de jazz de Montréal crée cette année le prix B.B. King, qui soulignera le talent d'un artiste qui s'est illustré sur la scène blues.

Et qui de mieux que B.B. King lui-même pour devenir le premier lauréat de ce nouveau prix. Le musicien de blues, qui roule sa bosse depuis les années 1940, participera à un programme double en compagnie de Gary Clarke Jr le 5 juillet prochain à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

Tous les cinq ans, depuis sa 10e année, le Festival international de jazz de Montréal crée un nouveau prix pour récompenser différents artisans de la musique.

Les organisateurs du festival ont dévoilé jeudi les lauréats de ses autres distinctions.

Diana Ross deviendra la 16e lauréate du prix Ella-Fitzgerald, créé en 1999 à l'occasion du 20e anniversaire du festival. Le prix vise à récompenser une chanteuse ou un chanteur de jazz ayant eu un impact et une influence majeurs sur la scène internationale. Diana Ross sera de passage au festival les 3 et 4 juillet à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

Diana Ross en 2006.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Diana Ross en 2006.

Photo : AFP / Don Emmert

Le prix Miles-Davis, décerné depuis 1994 pour rendre hommage à un artiste de jazz de renommée internationale, à son œuvre ainsi qu'à sa contribution au renouvellement du genre, ira cette année au trompettiste louisianais Terence Blanchard. Le musicien sera au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts le 3 juillet.

Décédé en février dernier, le guitariste de flamenco Paco de Lucia recevra le 11e prix Antonio Carlos-Jobim à titre posthume. Créé pour le 25e anniversaire du festival en 2004, ce prix récompense un artiste qui s'est particulièrement démarqué dans le domaine de la musique du monde, un genre musical dont les métissages culturels ont indéniablement influencé l'histoire du jazz.

nullAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

El gran guitarrista y principal exponente del flamenco: Paco de Lucía quien falleció en las últimas horas. Su partida deja un gran vacio en la música de cuerdas del mundo.

Photo : THE CANADIAN PRESS/AP, KEYSTONE/Laurent Gillieron

Le trompettiste montréalais Ron Di Lauro obtiendra le prix Oscar-Peterson, créé en 1989. Ce prix est attribué à un musicien d'ici et reconnaît sa contribution au jazz canadien et la qualité de son art. Le musicien sera notamment en spectacle le 6 juillet à L'Astral.

Le prix Bruce-Lundvall sera remis cette année au directeur des éditions Universal Music Publishing France MGB, Jean-Philippe Allard, qui œuvre au sein de l'industrie musicale depuis plus de 30 ans. Créé pour le 30e anniversaire du festival, ce prix est décerné chaque année à une personne non musicienne qui a marqué le monde du jazz ou contribué à son développement.

Enfin, le Montreal Jazz Festival Spirit Award ira à Elvis Costello. Avec ce prix, les organisateurs du festival désirent souligner la qualité et l'innovation de l'œuvre ainsi que l'influence déterminante d'un auteur-compositeur-interprète sur l'ensemble de la musique populaire internationale. Elvis Costello proposera un concert le 29 juin à la Maison symphonique de Montréal.

Elvis CostelloAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Elvis Costello

Photo : AFP / Torsten Blackwood

Le Festival international de jazz de Montréal se tiendra du 26 juin au 6 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !