•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gros-Cacouna : des travaux préparatoires d'ici la fin de la semaine

Terminal de Gros-Cacouna
Terminal de Gros-Cacouna
Radio-Canada

La compagnie TransCanada n'a pas amorcé aujourd'hui les travaux préparatoires au port de mer de Gros-Cacouna en vue de préparer d'éventuels travaux de forage.

Mardi, le porte-parole de TransCanada, Philippe Cannon, avait annoncé que différents travaux pourraient avoir lieu à partir d'aujourd'hui.

Quelques environnementalistes se sont présentés à bord de kayaks pour surveiller les bélugas et attendre l'arrivée des barges, qui n'ont finalement pas été livrées. Elles devraient arriver d'ici la fin de la semaine.

TransCanada fera du carottage dans les prochains jours pour envoyer des échantillons de sol à l'Office national de l'énergie.

Des environnementalistes se sont présentés aujourd'hui au large du port de Gros-Cacouna.Des environnementalistes se sont présentés aujourd'hui au large du port de Gros-Cacouna. Photo : Audrey Roy

L'entreprise albertaine, qui souhaite implanter à Cacouna un terminal pétrolier dans le cadre de son projet d'oléoduc Énergie Est, n'entend donc pas suspendre ses travaux jusqu'à ce que l'étude des demandes d'injonctions déposées par différents groupes environnementaux soit terminée.

La compagnie ne peut toutefois confirmer quand seront effectués exactement les premiers travaux de forage et sorties en mer.

Projet d'oléoduc Énergie Est

L'oléoduc transporterait quotidiennement plus d'un million de barils de pétrole brut de l'Ouest canadien jusqu'à des raffineries et des terminaux au Québec et au Nouveau-Brunswick.

Le projet prévoit la conversion d'un gazoduc existant de TransCanada, puis la construction d'oléoduc pour le reste du parcours en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Québec et au Nouveau-Brunswick.

Est du Québec

Société