•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Activité physique : les jeunes Canadiens à la traîne

Photo : La Presse canadienne / Richard Buchan

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les enfants et les jeunes Canadiens pratiquent beaucoup moins l'activité physique que les jeunes de 14 autres pays, indique un rapport de Jeunes en forme Canada, dévoilé mardi.

L'organisme a décidé d'inclure pour une première fois dans son Bulletin annuel un comparatif de l'activité physique des Canadiens par rapport à celui des jeunes d'autres pays, dont les États-Unis, le Mexique, l'Afrique du Sud, l'Australie et l'Irlande.

Les conclusions ont été révélées à Toronto au premier Sommet international sur l'activité physique des enfants, organisé par Jeunes en forme Canada.

Les enfants et jeunes Canadiens se sont vu décerner un « D moins » pour l'activité physique dans son ensemble. Le Canada vient ainsi en fin de classement aux côtés des États-Unis, de l'Australie et de l'Irlande, qui ont chacun aussi obtenu un « D moins », tandis que l'Écosse se voit infliger un « F ».

Le Mozambique et la Nouvelle-Zélande trônent au sommet pour les niveaux globaux d'activité physique, ces deux pays ayant obtenu une note de « B ».

Selon l'enquête, seulement 7 % des jeunes Canadiens âgés de 5 à 11 ans se prêtaient à au moins 60 minutes d'activités vigoureuses ou modérées par jour, un niveau généralement recommandé par l'Agence de la santé publique du Canada. La proportion recule à 4 % du côté des adolescents canadiens âgés de 12 à 17 ans.

Le Canada tire aussi de l'arrière sur le plan du transport actif, avec un « D »: 62 % des parents affirmaient ainsi que leurs enfants de 5 à 17 ans étaient toujours conduits et reconduits de l'école en voiture ou en autobus.

Malgré le recul du Canada dans plusieurs catégories clés, le rapport souligne que le pays figure parmi les meneurs en ce qui a trait aux infrastructures et aux programmes d'activité physique pour les enfants et les jeunes.
 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !