•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Target congédie le patron de sa filiale canadienne

Le nouveau magasin Target à Ottawa.

Le nouveau magasin Target à Ottawa.

La Presse canadienne

Le géant américain de la vente au détail Target a annoncé mardi le congédiement de Tony Fisher, le patron de sa filiale canadienne en difficulté.

Il sera remplacé par Mark Schindele, qui était jusqu'à présent vice-président principal des activités de mise en marché aux États-Unis. M. Schindele travaille chez Target depuis 15 ans.

M. Schindele a joué un rôle de premier plan dans le lancement, aux États-Unis, de nouveaux formats de magasins comme Target Express et CityTarget.

Target a aussi annoncé son intention de nommer un président non exécutif au Canada. Ce président agira comme conseiller auprès du président de Target Canada, pour s'assurer que toutes les stratégies et tactiques sont appropriées pour le marché canadien.

Target tente de relancer ses activités canadiennes, sa première percée en dehors des États-Unis. Le détaillant cherche aussi à se relever d'une gigantesque fraude informatique qui a touché des dizaines de millions de ses clients.

Sous la direction de M. Fisher, Target a ouvert plus d'une centaine de magasins au Canada, mais les clients se plaignent de prix trop élevés, et la compagnie a été touchée par des problèmes d'approvisionnement. Les ventes ont souffert et Target a épongé une perte de près de 1 milliard $US au cours de sa première année.

L'annonce survient deux semaines après le départ soudain du président et chef de la direction de Target, Gregg Steinhafel. Le directeur financier de Target, John Mulligan, a été nommé président intérimaire.

Ontario

Économie