•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un procès pour sensibiliser les jeunes au processus judiciaire

Une simulation de procès pour les Rendez-vous avec la justice

Radio-Canada

Quelque 200 élèves du primaire ont assisté à la simulation d'un procès pour voies de fait à l'occasion des Rendez-vous avec la justice, qui visent à rendre le système judiciaire plus accessible à la population.

La simulation mettait en vedette la comparution au palais de justice de Chicoutimi de Michel Lacasse, accusé de voies de fait.

Une discussion entre deux coéquipiers après un entraînement de soccer a tourné au vinaigre. Manolo Kabeza accuse son partenaire, Michel Lacasse, de l'avoir frappé à deux reprises par jalousie.

Les avocats et un juge se sont prêtés au jeu de la simulation qui a permis aux jeunes de comprendre comment se déroulent les procédures judiciaires.

« On espère qu'on a réussi à intéresser certains jeunes pour qu'un jour, ils soient intéressés par le métier d'avocat ou de devenir juges ou même d'être policiers », mentionne l'avocat de la défense, Olivier Théorêt.

Des simulations de médiations et des ateliers ont aussi été organisés pour les Rendez-vous avec la justice.

« Ce qu'on veut faire, c'est la promotion du système de justice pour qu'il soit plus accessible et mieux compris par les citoyens », explique le directeur régional des services judiciaires, Mario Bélanger.

Le juge de la Cour du Québec Michel Boissonneault ajoute qu'il s'agit d'un devoir de citoyen de se familiariser avec le système de justice. « C'est clair qu'à l'école, on doit apprendre ce qui se passe dans une salle de cour, quelle que soit la juridiction, parce qu'on est dans une société de droits où tous les problèmes se règlent dans différentes juridictions. C'est sûrement important de venir assister à ces procès. »

Des activités se déroulent jusqu'au 23 mai pour les jeunes, le grand public et les aînés.

Société