•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Échantillon de sang

Échantillon de sang

Photo : AFP / ALEX LIVESEY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des observateurs indépendants de l'Agence mondiale antidopage (AMA) ont pris connaissance d'un document du ministère des Sports de Russie, dans lequel il est révélé que sept pays s'étaient présentés aux Jeux olympiques de Sotchi avec des systèmes intraveineux complets.

Ce matériel a été vu dans les valises des délégations nommées dans le rapport grâce aux scanneurs de l'aéroport de Sotchi. Le document en question leur aurait été remis dans les derniers jours de la quinzaine olympique.

« Sept nations nommées ont été identifiées comme ayant importé de grandes quantités de systèmes intraveineux, ainsi que d'autres équipements médicaux », selon le rapport.

« À cinq occasions, les services de sécurité (russes) ont détecté l'utilisation d'aiguilles et de seringues dans les locaux des comités olympiques nationaux nommés », poursuivent les observateurs, qui précisent ne pas être au courant des actions qui ont été prises après la sortie de ce document.

Selon eux, le Comité international olympique (CIO), qui a la responsabilité du programme antidopage pendant les Jeux, a bien rappelé avant le début des JO aux médecins de toutes les délégations que tout équipement intraveineux, machine d'analyses sanguines ou bonbonne d'oxygène n'étaient pas autorisés dans les villages olympiques.

Il a manqué, selon eux, au CIO et au ministère russe des Sports l'expertise d'un professionnel pour mieux utiliser les images numériques prises à l'aéroport, comme le montre le faible nombre de contrôles antidopage, deux seulement, qui ont été ciblés à partir de ce type de renseignements.

L'AMA a pris l'habitude d'envoyer aux Jeux des observateurs indépendants qui ont mission de vérifier comment se passe l'ensemble du programme antidopage afin de formuler des recommandations pour améliorer le système à l'avenir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !