•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les bienfaits pour la santé du vin et du chocolat remis en question

Un verre de vin rouge
Un verre de vin rouge Photo: iStockphoto/igorr1
La Presse canadienne

Le resvératrol, un antioxydant bien connu retrouvé dans le vin rouge, les raisins et le chocolat, n'entraîne aucun bienfait pour la santé, démontre une nouvelle étude.

Des preuves préliminaires permettaient de croire que le resvératrol pouvait lutter efficacement contre l'inflammation, le cancer et la maladie cardiovasculaire. L'étude réalisée par le docteur Richard Semba, de la faculté de médecine de l'Université Johns Hopkins, et ses collègues démontre toutefois qu'il n'en est rien.

Ils ont recruté 783 Italiens et Italiennes âgés d'au moins 65 ans au début de leur étude, en 1998, et ont mesuré le taux de resvératrol dans leur urine. Ils ont ensuite étudié la santé de leurs participants pendant neuf ans.

Au cours de cette période, 268 sujets (34,3 %) sont décédés. Des 639 participants qui ne souffraient pas d'une maladie cardiovasculaire au début de l'étude, 174 (27,2 %) ont commencé à en souffrir en cours de route. Et des 734 participants qui ne souffraient pas du cancer, 34 (4,6 %) en ont été atteints pendant la période de suivi.

Les chercheurs n'ont décelé aucun lien entre le taux de resvératrol dans l'urine et la mortalité, l'inflammation, le cancer ou la maladie cardiovasculaire.

Ils en viennent à la conclusion que, du moins chez des citadins âgés, le resvératrol n'a pas d'impact bénéfique important sur ces problèmes ou encore sur la longévité.

Science