•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les verts proposent d'éliminer les conseils scolaires catholiques

Le chef du Parti vert de l'Ontario, Mike Schreiner
Le chef du Parti vert de l'Ontario, Mike Schreiner Photo: La Presse canadienne / Frank Gunn
Radio-Canada

Le chef du Parti vert de l'Ontario estime qu'une fusion des conseils scolaires publics et catholiques permettrait à la province d'épargner entre 1,2 et 1,6 milliard de dollars.

Lors du dévoilement de sa plate-forme électorale à Queen's Park mardi, Mike Schreiner a promis qu'il militera pour cette fusion s'il est élu député le 12 juin.

Il ne désire pas fusionner les systèmes francophone et anglophone.

Protéger les terres agricoles

Il propose aussi d'augmenter les redevances que les compagnies qui exploitent les ressources naturelles paient à l'état. Selon les verts, l'Ontario pourrait obtenir un milliard de dollars si celles-ci étaient équivalentes ou supérieures à celles des autres provinces.

Il veut aussi protéger les terres agricoles. Selon lui, chaque jour l'Ontario perd l'équivalent de la superficie de la ville de Toronto en terres arables.

C'est un manque de vision que de laisser 365 acres de terres agricoles de haute qualité se perdre chaque jour dans la province.

Mike Schreiner, chef du Parti vert

Il a aussi attaqué les leaders des principaux partis qu'il accuse de « faire de la magie avec les chiffres » lorsqu'ils font des promesses.

Nous avons trois chefs qui veulent le statu quo et qui disent qu'ils vont bâtir des métros sans plan pour les financer.

Mike Schreiner, chef du Parti vert

Mike Schreiner fait valoir que sa plate-forme est réaliste et que les mesures proposées pourraient être accomplies par un ou deux députés verts à Queen's Park.

Ontario

Politique provinciale