•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des fraises de Drummondville qui coûtent cher et se vendent bien

Radio-Canada

Des fraises d'hiver cultivées en serre à Drummondville font un tabac dans les épiceries, même si elles coûtent bien plus cher que celles importées des États-Unis.

Le producteur de cette fraise est lui-même surpris de cet engouement. Il estime que le succès est peut-être dû au fait qu'il utilise beaucoup moins de produits chimiques pour les faire pousser, ce qui leur donne un goût unique.

Regardez le reportage de Louis-Philippe Ouimet.

La Frissonnante, une fraise qui fait un tabac

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Alimentation