•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une manifestation à Trois-Rivières et à La Tuque contre les compressions à Postes Canada

Une marche à Trois-Rivières pour dénoncer les compressions à Poste Canada

Une marche à Trois-Rivières pour dénoncer les compressions à Poste Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une centaine de personnes ont participé samedi matin à une marche à Trois-Rivières pour dénoncer l'abandon par Postes Canada du service de livraison du courrier à domicile.

Une soixantaine de citoyens ont aussi manifesté dans les rues de La Tuque. D'autres marches ont eu lieu ailleurs au Québec.

À Trois-Rivières, la manifestation a été organisée par la section locale de la Mauricie du Syndicat des travailleurs des postes. Les députés néo-démocrates de Trois-Rivières et de Berthier-Maskinongé, Robert Aubin et Ruth Ellen Brosseau, étaient présents.

Juste à Trois-Rivières, on parle de 29 000 points de remise qui seraient touchés. [...] Nous, on est ici pour dénoncer les mauvaises décisions du gouvernement  Harper de couper le service de la livraison à domicile.

Une citation de :David St-Onge, président de la section locale de la Mauricie du Syndicat des travailleurs des postes en Mauricie

En décembre, Postes Canada a annoncé qu'il mettrait fin à la distribution à domicile du courrier en milieu urbain partout au pays au cours des cinq prochaines années. La société d'État veut éliminer entre 6000 et 8000 postes dans les prochaines années, principalement par attrition.

Il y a 22 facteurs à Shawinigan et puis on perdrait 15 facteurs avec la mise en application de l'arrêt de livraison. C'est bien important de garder mon emploi, puis de pouvoir continuer à vivre ici en région.

Une citation de :Nathalie Gale, employée, Postes Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !