•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Ukrainiens choqués par un défilé russe à Winnipeg

Des Manitobains d'origine ukrainienne

Des Manitobains d'origine ukrainienne

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un défilé organisé par la communauté russe de Winnipeg suscite la colère d'expatriés ukrainiens.

Le rassemblement, prévu pour samedi, vise à célébrer le 69e anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie, en 1945. Le président russe Vladimir Poutine a d'ailleurs souligné l'anniversaire vendredi, en Crimée, qui a été annexée à la Russie le 18 mars.

Le défilé à Winnipeg aura lieu à 14 h devant le palais législatif du Manitoba. Cet événement, ailleurs tenu depuis longtemps, aura lieu pour la première fois dans la capitale manitobaine.

Le Ruban de Saint-GeorgesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Ruban de Saint-Georges

Photo : Radio-Canada

Des rubans de St-Georges reprenant les couleurs de l'ordre militaire russe de Saint-Georges, soit l'orange rayée de trois bandes noires, seront distribués aux gens présents. Ces rubans sont associés à la victoire de l'armée russe, mais ils représentent aussi les séparatistes en ce moment, en Ukraine.

Des expatriés ukrainiens croient que c'est une provocation compte tenu de l'annexion de la Crimée par la Russie. Winnipeg comptait plus de 115 000 personnes d'origine ukrainienne au dernier recensement, sur une population totale de quelque 715 000 personnes. Les Winnipégois d'origine russe, eux, étaient plus de 25 000.

« Pourquoi vont-ils utiliser ce symbole? Ils ont commandé ces rubans de la Russie alors que le Canada appuie l'Ukraine dans le conflit », a dit Tetyana Chorny, une Manitobaine d'origine ukrainienne.

« Porter ces rubans est irrespectueux envers les Ukrainiens, mais aussi les Canadiens. »

— Une citation de  Tetyana Chorny, Manitobaine d'origine ukrainienne

Une autre Manitobaine d'origine ukrainienne, Natalia Demkowacz, a souligné que les rubans symbolisent la terreur et l'horreur qui se déroulent en Ukraine en ce moment. « C'est le premier défilé à Winnipeg et le temps est mal choisi pour commencer », a-t-elle dit.

La communauté russe de Winnipeg a rappelé que l'objectif du défilé n'est pas de provoquer de la confrontation, mais de commémorer la victoire sur l'Allemagne nazie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !