•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cure de jouvence pour le Quartier chinois de Montréal

Le Quartier chinois va être revitalisé, certains commerçants sont inquiets.

Photo : Anne-Louise Despatie

Radio-Canada

Malgré l'achalandage, les travaux ont commencé rue de La Gauchetière, l'épine dorsale du Quartier chinois. La Ville consacrera plus de 6 millions de dollars en deux ans pour revitaliser une artère qui en a bien besoin.

Le dallage sera refait d'ici le début de juillet, entre les rues Clark et Jeanne-Mance, pour avoir le moins d'impact possible. Plusieurs commerçants s'inquiètent de l'effet que cela aura sur la clientèle, mais le service d'urbanisme de l'arrondissement de Ville-Marie estime que la revitalisation était devenue urgente.

Le Palais des congrès est juste au bout de la rue de La Gauchetière et cela amène des milliers de touristes par année, mais ils n'osent plus venir dans le Quartier chinois. Les associations touristiques se sont plaintes auprès du maire et ce projet est devenu prioritaire.

Louis-François Monet, chef de la division des projets urbains, arrondissement de Ville-Marie

Les quatre arches inaugurées sous le règne de Pierre Bourque sont fatiguées. On doit les entourer d'un filet métallique pour une question de sécurité. Mais le projet de revitalisation permettra aussi de changer l'éclairage, d'ajouter du mobilier urbain et, dès l'an prochain, de verdir cette rue piétonnière.

L'urbaniste Louis-Francois Monet espère qu'une deuxième phase permettra éventuellement de rafraîchir aussi la partie est du Quartier chinois qui mène jusqu'au nouveau Centre hospitalier universitaire de Montréal (CUSM).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société