•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Compressions budgétaires aux hôpitaux de Dolbeau-Mistassini et Roberval

Hôpital de Dolbeau
Hôpital de Dolbeau

Les hôpitaux de Dolbeau-Mistassini et Roberval devront réduire de nouveau dans les dépenses au cours de l'année financière qui commence.

Les budgets d'opération des centres de santé et de services sociaux (CSSS) Maria-Chapdelaine et Domaine-du-Roy ont subi des compressions de plusieurs millions de dollars depuis quatre ans.

Les deux institutions s'attendent à de nouvelles coupes d'au moins 1,2 million pour l'année 2014-2015. Dans les deux cas, l'exercice financier terminé le 31 mars dernier se solde par un déficit.

Au CSSS Maria-Chapdelaine, le déficit atteint 400 000 $. Le directeur général, Normand Brassard, explique que les coupes se font pour le moment dans les fournitures. « On parle de toutes les fournitures qui peuvent être utilisées dans un CSSS, ça va des gants aux seringues à la crème qu'on prend pour nettoyer, hydrater », dit-il.

Il est aussi question de hausser les revenus en facturant des organismes comme la Commission de la santé et de la sécurité du travail.

Les heures supplémentaires sont également réduites, mais il n'est pas question d'abolition de postes pour l'instant. « Tous les postes vacants sont analysés de façon sérieuse », ajoute M. Brassard.

Une quinzaine de postes d'infirmières ont été abolis au CSSS Maria-Chapdelaine depuis un an.

La présidente du syndicat affilié à la Fédération des infirmières du Québec, Pauline Paradis, demeure inquiète. « Réorganisation pour nous, ça équivaut à coupures. Et on considère plus que c'est des désorganisations », indique-t-elle.

Au CSSS Domaine-du-Roy, les patients seront réorientés vers d'autres ressources pour réaliser des économies et du personnel pourrait être touché.

Saguenay–Lac-St-Jean

Santé