•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rob Ford n'est pas à Toronto, assure son frère

Rob Ford et son frère Doug Ford, fin mars.

Rob Ford et son frère Doug Ford, fin mars.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

On ne connaît toujours pas les allées et venues du maire de Toronto Rob Ford, mais son frère assure qu'il n'est pas en ville. 

« Il n'est nulle part à proximité de la région du Grand Toronto », a déclaré le conseiller Doug Ford, en point de presse mercredi.  

Il rejette du revers de la main les informations selon lesquelles Rob Ford aurait été vu dans un café ou au volant de sa voiture, affirmant que c'est lui qui a été repéré. 

La semaine dernière, le maire a annoncé qu'il prenait un congé afin d'obtenir de l'aide pour régler ses problèmes de consommation. Deux quotidiens venaient de faire de nouvelles révélations gênantes. 

Mardi, le consul général du Canada à Chicago a révélé que le maire Ford s'était rendu à Chicago, mais qu'il avait rebroussé chemin après des discussions avec les autorités américaines. Les douaniers auraient pu bloquer M. Ford, parce qu'il a déjà avoué avoir fumé du crack. 

Dans une entrevue au Toronto Sun publiée mercredi matin, Rob Ford affirme que sa cure de désintoxication est « merveilleuse » et que cela lui « rappelle les camps de football ». Il assure aussi qu'il sera candidat à la mairie de Toronto à l'élection du 27 octobre et prédit sa victoire. 

Il n'a pas voulu révéler où il se trouvait. 

Rob Ford dans la tourmente

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !