•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents de l'est de Regina veulent des feux de circulation sur l'autoroute 1

Durant une manifestation devant le palais législatif de la Saskatchewan le 6 mai 2014, une femme essuie ses larmes en tenant la photo d'un proche mort dans un accident sur le tronçon de la transcanadienne entre Regina et Balgonie.

Durant une manifestation devant le palais législatif de la Saskatchewan le 6 mai 2014, une femme essuie ses larmes en tenant la photo d'un proche mort dans un accident sur le tronçon de la transcanadienne entre Regina et Balgonie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

En attendant la construction de la voie de contournement à Regina, des résidents de Balgonie réclament l'installation de feux de circulation et l'abaissement de la limite de vitesse sur l'autoroute transcanadienne.

Le conseil communautaire de l'École secondaire de Balgonie a manifesté devant le Palais législatif mardi, afin de faire pression sur le gouvernement. Selon le groupe, il est très dangereux de traverser ce tronçon de l'autoroute 1 en ce moment, puisque la vitesse maximale est de 110 kilomètres à l'heure. Le groupe dit avoir recensé 680 collisions sur ce tronçon entre 2005 et 2013. Il fait aussi état de 240 blessées et 8 morts.

Un de quatre élèves ayant survécu à un accident avec un semi-remorque en décembre 2013 a estimé que la vitesse était en cause. « La plupart des gens sur le tronçon ont des accidents avec de plus petits véhicules, comme des voitures, et ils ne s'en sortent pas vivants », a soutenu le jeune Stuart Hall, 15 ans. La tante d'une victime d'un accident sur le tronçon de route en août 2013 a aussi fait valoir l'urgence de la situation.

« Nous ne pouvons pas ramener mon neveu à la vie. Notre famille est atterrée, mais nous avons bon espoir de pouvoir empêcher que cela arrive à une autre famille. »

— Une citation de  Susan Fedyck, tante de Lane Campbell Antosh

Le ministre de la Voirie et de l'Infrastructure, Don McMorris, maintient que la meilleure solution reste la construction de la future route de contournement de Regina, pour laquelle le fédéral vient d'annoncer un financement pouvant aller jusqu'à 200 millions de dollars. D'ici là, le ministre ne croit pas que l'installation de feux de circulation réglerait le problème et mise plutôt sur le renforcement des règles actuelles, par exemple, en installant un radar photo dans ce secteur.

« Je l'ai déjà dit et je le répète : un des problèmes avec les feux de circulation est qu'ils indiquent aux gens de s'arrêter, mais ils ne stoppent pas les gens. »

— Une citation de  Don McMorris, ministre de la Voirie et de l'Infrastructure

Un autre problème des feux de circulation, dit le ministre, est qu'ils pourraient causer des accidents, car les automobilistes ne s'attendent pas à les croiser à l'extérieur des zones urbaines.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !