•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dialogue entre Morrice, Lyman et Matisse au MNBAQ

Bilan économique des deux dernières décennies dans l'Est-du-Québec.

Radio-Canada

Le Musée national des beaux-arts du Québec a dévoilé mardi sa grande exposition du printemps et de l'été dédiée aux peintres Morrice, Lyman et leur rencontre avec Matisse.

Le MNBAQ invite au voyage avec les peintres fondateurs de l'art moderne canadien, James Wilson Morrice (1865-1924) et John Lyman (1886-1967) qui ont côtoyé le peintre français Henri Matisse (1869-1954).

Une réelle histoire d'amitié s'est tissée entre Morrice et Matisse, mentionne Michèle Granbois, conservatrice de l'art moderne.

« Ils ont vécu deux hivers à Tanger et c'est là que s'est développée leur amitié qui était une camaraderie, un respect, une amitié dont parlera Matisse dans des lettres ou dans des publications et qui sont rapportées par les historiens de l'art. Mais ce qui n'avait jamais encore été fait, c'est de réunir les tableaux pour cristalliser cette relation », dit-elle.

Plus de 130 tableaux où se déclinent des nus voluptueux, des scènes de plage, des paysages du Maghreb, des Antilles, de la France et du Canada sont disposés dans deux salles.

L'exposition Morrice et Lyman en compagnie de Matisse est présentée jusqu'au 7 septembre au MNBAQ.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Arts