•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les changements climatiques sont une réalité aux États-Unis

La sécheresse aux États-Unis (maïs)

Photo : ph, src

Radio-Canada

Le réchauffement de la planète « n'est pas une menace éloignée », mais une réalité parfaitement d'actualité, affirme l'administration Obama, sur la base d'un nouveau rapport réalisé par des centaines d'experts américains.

Soulignant que les effets des changements climatiques ont des effets tangibles autant sur les producteurs d'huîtres de l'État de Washington que sur les producteurs de sirop d'érable du Vermont, les experts mettent l'accent sur des effets physiques et économiques des changements climatiques déjà évidents aux États-Unis.

Cet état des lieux constitue « la sonnette d'alarme la plus forte et la plus nette » jamais émise sur les conséquences de ce phénomène aux États-Unis, a déclaré mardi le conseiller scientifique du président Barack Obama, John Holdren, ajoutant qu'il y a urgence d'agir.

Les conclusions de cet état des lieux sur le climat soulignent la nécessité d'agir d'urgence face à la menace du changement climatique, de protéger les Américains et les collectivités et d'oeuvrer à un avenir durable pour nos enfants et petits-enfants.

Maison-Blanche

En plus de la disparition de glaciers en Alaska et d'importantes sécheresses dans l'ouest du pays, le rapport souligne que « le changement climatique augmentera les coûts des systèmes de transport du pays et de leurs usagers ».

Il mentionne en particulier la route numéro 1 en Louisiane, très importante pour la production pétrolière. Cette route « est en train de s'enfoncer, alors que le niveau de l'eau monte ». Les experts estiment que si cette seule route était inutilisable pendant trois mois, il y aurait un manque à gagner de 7,8 milliards de dollars pour l'économie américaine.

Le rapport réalisé par des climatologues et autres scientifiques au cours des quatre dernières années se veut un outil pédagogique pour aider les Américains à prendre conscience de ces changements et à y réagir, a indiqué la Maison-Blanche.

Le président Obama doit participer à l'exercice pédagogique, notamment en abordant les enjeux climatiques lors d'entretiens télévisés prévus mardi.

Après avoir mis l'accent sur l'importance de l'environnement au début de son premier mandat, le président Obama n'est pas parvenu à imposer cette priorité à Washington. En pleine crise économique, les élus du Congrès ont essentiellement misé sur des mesures pour créer des emplois. Et aujourd'hui, malgré la reprise économique, de nombreux élus - principalement républicains - s'opposent aux mesures qui pourraient protéger l'environnement, mais qui risquent, selon eux, d'étrangler la croissance et l'emploi, comme la restriction des émissions de gaz à effet de serre.

Changements climatiques
Avec les informations de Agence France-Presse

International