•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

200 M$ d'Ottawa pour la route de contournement à Regina

Chargement de l’image

Le tracé de la route de contournement à Regina

Photo : Gouvernement de la Saskatchewan

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement du Canada participera à la hauteur de 200 millions de dollars pour financer la route de contournement de Regina qui doit être construite dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP).

Le ministre fédéral de l'Agriculture Gerry Ritz en a fait l'annonce lundi à White City en Saskatchewan, au nom du ministre des Finances Joe Oliver.

Le nouveau tronçon débutera sur l'autoroute 11 à la hauteur de la route Pinkie, pour se rendre vers la route Tower, à l'est de la capitale. Il fera passer la circulation routière par l'ouest et le sud de Regina.

Les embouteillages devraient alors être moins importants en ville.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le ministre fédéral de l'Agriculture, Gerry Ritz

Photo : William Burr

La construction de la route devrait être réalisée en trois ans et demi, estime le ministère des Finances du Canada, et des tronçons prioritaires pourraient être ouverts à la circulation avant la fin du projet.

Par ailleurs, dit le ministère, le recours à un PPP permettra de respecter les budgets et de réaliser les travaux à temps.

La route appartiendra à la Saskatchewan, mais sa conception, sa construction, son financement, son exploitation et son entretien seront de la responsabilité d'un entrepreneur privé pendant 30 ans.

La province précise qu'elle ne connaîtra pas le coût total du projet avant la passation finale des marchés. Le ministre de la Voirie et de l'Infrastructure, Don McMorris, précise que la route de contournement sera le plus grand projet d'infrastructure jamais réalisé en Saskatchewan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !