•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier cas de coronavirus SRMO confirmé aux États-Unis

Un coronavirus

Un coronavirus

Photo : La Presse canadienne / Beth Fischer/Institut américain de l'allergie et des maladies infectieuse

Reuters

Un premier de cas de syndrome respiratoire du Moyen-Orient (SRMO), un virus souvent mortel, a été confirmé vendredi aux États-Unis chez un homme qui s'était rendu en Arabie saoudite, a annoncé le centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

Ce nouveau cas renforce la crainte d'une propagation du virus, similaire au Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) qui était apparu en 2002 en Chine et a fait environ 800 morts, même s'il semblait s'agir d'un cas isolé.

Le patient, qui travaille dans le secteur de la santé, est revenu de Riyad le 24 avril. Il a atterri à Chicago après une escale à Londres puis s'est rendu dans l'Indiana.

Les premiers symptômes - fièvre, souffle court et toux - sont apparus trois jours plus tard et les autorités sanitaires de l'Indiana ont décidé de transmettre un échantillon au CDC.

Le CDC a confirmé vendredi la présence du virusSRMO, apparu en Arabie saoudite en 2012 et qui a jusqu'à lors atteint 262 personnes dans 12 pays différents, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), faisant 93 morts.

La docteure Anne Schuchat, directrice du département des maladies respiratoires au CDC, a souligné lors d'une conférence téléphonique que ce premier cas américain était « très inquiétant compte tenu de sa virulence ».

Elle a toutefois ajouté que ce cas représentait « un risque très faible pour le grand public », l'état de santé du patient étant stabilisé vendredi et aucun autre cas potentiel n'étant signalé.

International