•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dylan Perron, as de la guitare, du banjo, de la mandoline...

Dylan Perron, Montréal 2012

Dylan Perron, Montréal 2012

Photo : Marc-André Pilon

Radio-Canada

Dylan Perron, originaire de La Motte, est un multi-instrumentiste qui met son immense talent au service des musiques racines telles que le country, le bluegrass, le folk et le blues.

Il fera partie des 10 guitaristes d'Abitibi-Témiscamingue qui participeront au spectacle « Spécial 10e : Histoires de guitares » le 27 mai 2014.

Né pour le country?

Dylan Perron voit le jour en 1986. Malgré son jeune âge, Perron s'intéresse aux musiques qui ont fait vibrer l'Amérique au milieu du siècle dernier. Il maîtrise plusieurs instruments clés utilisés dans le country & western et ses différentes branches, dont le banjo, la mandoline et la guitare.

Il se fait remarquer en 2007 lorsqu'il remporte le Grand Prix de Guitare de Montréal, puis le concours du Festival de la relève indépendante d'Abitibi-Témiscamingue (FRIMAT), en 2008. Il a d'ailleurs l'occasion de participer au Festival de Jazz en 2008.

Suite à sa formation en guitare jazz à l'Université Concordia (2010), l'Abitibien se démarque avec plusieurs groupes de la région montréalaise. Il passe par les rangs de United Steel Workers of Montreal, Irish Bastards et Bleu Fripé avant de lancer sa carrière solo.

Dylan Perron & Élixir de gumbo

Il traverse le Canada à trois reprises. Lors d'une de ces tournées, il a l'honneur d'effectuer la première partie du légendaire musicien country Ricky Skaggs à Saskatoon.

En 2012, Perron s'adjoint du groupe Élixir de Gumbo pour lancer son tout premier album intitulé Hamérricana. On y découvre un musicien hors pair engagé, patriote passionné et fier de son identité abitibienne. Depuis, il joue sans arrêt partout au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Musique