•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une cinquantaine de momies découvertes en Égypte

Un tombeau fouillé par les chercheurs suisses et égyptiens dans la Vallée des Rois

Un tombeau fouillé par les chercheurs suisses et égyptiens dans la Vallée des Rois

Photo : Université de Bâle/ministère égyptien des Antiquités

Radio-Canada

Une « immense » nécropole abritant près de 50 momies ou restes de momies datant de 30 à 35 siècles a été mise au jour en Égypte dans la Vallée des Rois, près de Louxor, a annoncé lundi le ministère des Antiquités.

Parmi ces momies figurent celles de nouveau-nés et de membres de familles royales.

Selon le responsable des Antiquités à Louxor, Abdelhakim Karar, l'importance de cette découverte réside surtout dans le fait qu'elle ait eu lieu dans la Vallée des Rois dont on croyait que tous les secrets avaient été dévoilés.

« L'immense nécropole contient des restes de momies qui pourraient être celles de membres de la famille régnante, en particulier des fils des rois Thoutmôsis III et Thoutmôsis IV de la 18e dynastie », selon un communiqué du ministère, qui a mené les fouilles conjointement avec une mission archéologique de l'université suisse de Bâle.

Des sarcophages en bois et des masques mortuaires ont été retrouvés près des corps momifiés, remontant aux 18e, 19e ou 20e dynasties (entre 1567 et 1085 avant Jésus-Christ), précise l'agence de presse Mena.

De plus, l'examen par la mission suisse des inscriptions sur les canopes (les urnes funéraires destinées à contenir les viscères) a permis d'identifier plus de 30 noms de personnes enterrées dans la nécropole, notamment des princesses aux noms jusqu'alors inconnus, affirme Mohamed Ibrahim, du ministère des Antiquités.

La nécropole est située à l'extrémité nord-ouest de la Vallée des Rois, plus loin que la tombe de Toutankhamon, explique de son côté Abdelhakim Karar.

Certains masques et canopes révèlent aussi que la Vallée des Rois avait non seulement servi aux familles royales, mais aussi, par la suite, aux familles de prêtres. La nécropole a été pillée à plusieurs reprises dans l'Antiquité.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Archéologie

International