•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'affaire Carole Morinville progresse

Carole Morinville a été arrêtée en novembre dernier.
Carole Morinville, arrêtée en novembre dernier (archives)

Le dossier de l'ex-conseillère financière Carole Morinville, accusée d'une fraude de plus de 3 millions de dollars, avance à petits pas.

Un texte d'Isabelle RicherTwitterCourriel

Carole Morinville et son ancienne adjointe Annie Berger font face à une dizaine de chefs d'accusation depuis 2011.

L'enquête préliminaire avait été fixée à juin 2014 pour une durée de 3 jours, mais les avocats des deux parties ont annoncé lundi après-midi que des séances de facilitation sont en cours, permettant ainsi d'espérer un règlement du dossier.

Les avocats de la défense ont renoncé à la tenue de l'enquête préliminaire, une indication de plus que les négociations progressent.

L'Autorité des marchés financiers avait prévenu en 2010 les clients de Carole Morinville, dont l'actrice Karine Vanasse, que des irrégularités avaient été décelées dans les transactions de la conseillère financière maintenant radiée. Certaines victimes ont pu être dédommagées en partie par l'Autorité des marchés financiers, qui a fait enquête de son côté et pris des mesures pour qu'elle soit radiée de la Chambre de la sécurité financière.

Carole Morinville et Annie Berger seront de retour en cour le 2 juin prochain, date à laquelle les parties devraient annoncer ce qu'il advient du dossier.

Société